Qu'est-ce que l'ostéopathie

La profession est réglementée en France depuis 2007. Pour pouvoir exercer en tant qu’ostéopathe, la formation doit être d’au moins 4860 heures, soit 5 années de formation, incluant au moins 150 consultations effectuées et encadrées en clinique. Le diplôme est ainsi obtenu, en fin de 5° année, après le passage d’un clinicat pratique et la soutenance d’un mémoire de fin d’étude.

 

L’ostéopathie a été décrite au XIX° siècle par l’américain Andrew Taylor Still. C’est une méthode de soins naturelle dont le principal outil d’analyse et de traitement est la main. L’ostéopathie repose sur un concept qui prend en compte l’unité du corps humain à tout âge de la vie, le tout en s’appuyant sur des connaissances anatomiques, physiologiques, psychologiques et mécaniques. Elle permet au corps de retrouver son équilibre et son fonctionnement optimal afin que ce dernier puisse activer le principe vital d’auto-guérison.

 

En pratique, l’ostéopathie s’attache à redonner sa liberté de mouvement au corps, que ce soit au niveau articulaire, tissulaire ou viscéral. En France, l’ostéopathe n’est pas un médecin, ainsi il s’intéresse principalement aux troubles fonctionnels de l’individu. Néanmoins, sa formation lui permet de déterminer les urgences médicales qui ne relèvent pas de son domaine de compétence afin que les patients soient référés vers un médecin ou les urgences si cela est nécessaire.